Estimateur d'aide financière aux étudiants

L’Estimateur d’aide financière aux étudiants est une application Web interactive qui permet aux étudiants de calculer combien ils pourraient recevoir en prêts et bourses d’études pour l’année.

L’Estimateur d’aide financière aux étudiants a été conçu pour donner une estimation du montant de l’aide financière que vous pourriez recevoir du Programme canadien de prêts aux étudiants. Le montant réel de l’aide financière à laquelle vous avez droit sera établi lorsque vous aurez présenté une demande de prêts et bourses auprès de votre bureau provincial d’aide financière aux étudiants. L’aide financière aux étudiants du gouvernement fédéral peut être jumelée aux prêts et aux bourses obtenus d’un programme provincial.

Remarque

Le Programme canadien de bourses aux étudiants et le Programme canadien de prêts aux étudiants ne sont pas offerts au Nunavut, dans les Territoires du Nord Ouest et au Québec. Veuillez consulter les sites Web suivants pour en savoir plus au sujet des programmes de prêts aux étudiants qu’on y trouve.

Estimateur d'aide financière aux étudiants

Vous êtes résident permanent de la province ou du territoire où vous avez vécu le plus récemment pendant au moins 12 mois consécutifs sans y avoir été étudiant à temps plein dans un établissement d’études postsecondaires. Pour la plupart des personnes, il s’agit de la province ou du territoire actuel, mais celles qui étudient dans un établissement situé à l’extérieur de leur province ou de leur territoire de résidence doivent sélectionner la province ou le territoire où elles résidaient avant de déménager pour les études.

Temps plein :
L’étudiant à temps plein doit être inscrit, durant chaque période d’études, à des cours représentant au moins 60 % d’une charge de cours complète. L’étudiant ayant une invalidité permanente doit à tout le moins être inscrit à 40 % d’une charge de cours complète.
Exemple :
Si l’établissement d’enseignement postsecondaire et la province ou le territoire reconnaissent tous deux qu’une charge de cours complète comporte cinq cours, 60 % d’une charge complète équivaudra à trois cours.
Temps partiel :
Un programme d’études à temps partiel représente entre 20 % et 59 % d’un programme d’études à temps plein.
Certificat/diplôme :
La durée des programmes menant à un certificat ou à un diplôme varie de six mois à deux ans et ces programmes sont offerts par des établissements d’enseignement privés et publics.
Études de premier cycle :
Les programmes de premier cycle exigent habituellement un diplôme d’études secondaires. La durée des programmes, qui sont offerts par des universités, est de trois ou quatre ans.
Études de cycles supérieurs :
Les programmes d’études supérieures exigent habituellement un baccalauréat. Les étudiants de programmes d’études de cycles supérieurs, dont la durée varie de deux à quatre ans, mènent des recherches approfondies. Les programmes mènent à une maîtrise ou à un doctorat décerné par des universités.

La durée et les caractéristiques d’un semestre sont définies par votre établissement d’enseignement postsecondaire. En règle générale, deux (2) semestres sont fréquentés par année scolaire, ce qui correspond à environ 8 mois. Votre programme d’études pourrait être d’une durée plus longue ou plus courte pour la prochaine année. Communiquez avec votre établissement d’enseignement postsecondaire si vous n’êtes pas certain.

La durée de votre programme d’études correspond à la durée totale en années prévue par votre institution afin de terminer votre programme.

Entrez les frais de scolarité et les frais obligatoires estimés mentionnés sur le site Web de votre école ou utilisez la moyenne nationale par défaut qui est de 6 571 $ pour les études de premier cycle et de 6 907 $ pour les études de cycles supérieurs.

Entrez tous les montants que vous vous attendez à recevoir grâce à des bourses d’études et à des bourses accordées par d’autres sources. Les bourses d’études sont généralement accordées en fonction de critères de mérite scolaires, sportifs ou artistiques, ou en fonction d’intérêts spéciaux. Ces subventions et bourses comprennent les bourses d’entrée à l’université, les bourses de doctorat et les fonds de bourses d’études du secteur privé.

Entrez tous les montants que vous vous attendez à recevoir grâce à des ressources ciblées visant à couvrir certains frais d’études. Il s’agit, entre autres, des fonds obtenus du gouvernement fédéral ou provincial ou encore de l’administration municipale ou du secteur privé – par exemple, les prestations d’aide sociale visant à couvrir les frais d’études, ou l’aide financière ou l’allocation de formation qu’accorde l’employeur à l’étudiant afin qu’il poursuive des études postsecondaires.

Étudiant célibataire à charge vivant à la maison :
  1. L’on considère que vous êtes un étudiant célibataire à charge si tous les énoncés suivants s’appliquent à votre situation :
    1. vous n’êtes pas marié ou en union de fait;
    2. vous n’êtes pas séparé, divorcé ou veuf;
    3. vous n’êtes pas chef de famille monoparentale;
    4. vous avez terminé vos études secondaires moins de quatre ans avant le début de la période d’études visée; et
    5. vous n’avez pas travaillé à temps plein pendant deux ans ou plus.
  2. L’on considère que vous vivez à la maison si vous habitez avec vos parents ou si vous fréquentez un établissement scolaire dans un rayon de 25 km de la résidence de vos parents.
Étudiant célibataire à charge vivant ailleurs qu’à la maison :
  1. L’on considère que vous êtes un étudiant célibataire à charge si tous les énoncés suivants s’appliquent à votre situation :
    1. vous n’êtes pas marié ou en union de fait;
    2. vous n’êtes pas séparé, divorcé ou veuf;
    3. vous n’êtes pas chef de famille monoparentale;
    4. vous avez terminé vos études secondaires au moins de quatre ans avant le début de la période d’études visée; et
    5. vous n’avez pas travaillé à temps plein pendant deux ans ou plus.
  2. L’on considère que vous vivez ailleurs qu’à la maison si vous n’habitez pas avec vos parents et que vous ne fréquentez pas un établissement scolaire dans un rayon de 25 km de la résidence de vos parents.
Étudiant célibataire indépendant vivant à la maison :
  1. L’on considère que vous êtes un étudiant célibataire indépendant si l’un des énoncés suivants s’applique à votre situation :
    1. vous avez terminé vos études secondaires au moins quatre ans avant le début de la période d’études visée;
    2. vous travaillez à temps plein depuis au moins deux ans;
    3. vos deux parents sont décédés; ou
    4. vous êtes veuf, divorcé ou séparé sans enfant.
  2. L’on considère que vous vivez à la maison si vous habitez avec vos parents ou si vous fréquentez un établissement scolaire dans un rayon de 25 km de la résidence de vos parents.
Étudiant célibataire indépendant vivant ailleurs qu’à la maison :
  1. L’on considère que vous êtes un étudiant célibataire indépendant si l’un des énoncés suivants s’applique à votre situation :
    1. vous avez terminé vos études secondaires au moins quatre ans avant le début de la période d’études visée;
    2. vous travaillez à temps plein depuis au moins deux ans;
    3. vos deux parents sont décédés; ou
    4. vous êtes veuf, divorcé ou séparé sans enfant.
  2. L’on considère que vous vivez ailleurs qu’à la maison si vous n’habitez pas avec vos parents et que vous ne fréquentez pas un établissement scolaire dans un rayon de 25 km de la résidence de vos parents.
Étudiant marié ou en union de fait :
Dans le cadre du Programme canadien de prêts aux étudiants, on parle d’une personne qui est mariée ou qui vit depuis au moins un an dans une situation qui s’apparente à une union conjugale.
Étudiant-chef de famille monoparentale :
Étudiant ayant un droit de garde physique et légal et une responsabilité financière à l’égard d’un ou de plusieurs enfants. De plus, il ne doit pas être marié ni en union de fait. Le chef de famille monoparentale qui partage avec l’autre parent la garde physique d’au moins un enfant et la responsabilité financière à l’égard de cet enfant ou des enfants en question fait toujours partie de la catégorie des étudiants-chefs de famille monoparentale.
Étudiant à charge vivant à la maison :
Votre famille est constituée de vous-même, de vos parents ou tuteurs, de vos frères et/ou sœurs, le cas échéant, et de toute autre personne à la charge de vos parents ou tuteurs.
Étudiant à charge vivant ailleurs qu’à la maison :
Votre famille est constituée de vous-même, de vos parents ou tuteurs, de vos frères et/ou sœurs, le cas échéant, et de toute autre personne à la charge de vos parents ou tuteurs.
Étudiant célibataire indépendant vivant à la maison :
Votre famille est constituée d’une personne.
Étudiant célibataire indépendant vivant ailleurs qu’à la maison :
Votre famille est constituée d’une personne.
Étudiant marié ou en union de fait :
Votre famille est constituée de vous-même, de votre époux ou conjoint de fait, des personnes à charge âgées de moins de 18 ans, le cas échéant, et de toute autre personne à charge ayant une invalidité permanente.
Étudiant-chef de famille monoparentale :
Votre famille est constituée de vous-même, des personnes à charge âgées de moins de 18 ans et de toute autre personne à charge ayant une invalidité permanente.

Dans ce champ, on vous demande d’entrer le nombre d’enfants à charge de 12 ans ou moins, ainsi que le nombre de personnes entièrement à charge qui ont une invalidité permanente.

Étudiant célibataire à charge :
Le revenu familial annuel brut est le total des revenus annuels avant impôt des parents. Il est indiqué à la ligne 150 du T1 (formulaire général de déclaration de revenus) de l’année précédente de chaque parent.
Étudiants mariés ou conjoints de fait :
Le revenu familial annuel brut est le total des revenus annuels avant impôt de l’étudiant et de son époux ou conjoint de fait. Il est indiqué à la ligne 150 du T1 (formulaire général de déclaration de revenus) de l’année précédente de l’étudiant et de son époux ou conjoint de fait.
Étudiants indépendants et chef de famille monoparentale :
Le revenu familial annuel brut est le total des revenus annuels avant impôt de l’étudiant. Il est indiqué à la ligne 150 du T1 (formulaire général de déclaration de revenus) de l’année précédente de l’étudiant.

Au moment de l’inscription au programme d’études postsecondaires, au moins 10 années complètes se sont écoulées depuis l’obtention du diplôme d’études secondaires.

Une invalidité permanente est une limitation fonctionnelle attribuable à une déficience physique ou mentale qui réduit la capacité d’une personne d’exercer les activités quotidiennes nécessaires pour participer à des études de niveau postsecondaire ou au marché du travail et dont la durée prévue est la durée de vie de la personne.

Canadiens qui se définissent comme des Autochtones (Premières Nations, y compris Indiens inscrits et Indiens non-inscrits, Métis ou Inuits).

Étudiants dont le tuteur légal est l’État.

S’il y a lieu, est-ce que votre conjoint(e) se trouve dans une des situations suivantes?
Date de modification :